Comment construire un poulailler

Comme l’agriculture avicole urbaine est en plein essor, nous vous présentons quelques trucs pour créer vous-même votre poulailler.

Pour plusieurs d’entre nous, la pandémie a suscité un intérêt d’un retour dans la nature. En effet, même avant le confinement, nous avons constaté un engouement croissant d’une vie familiale. Quelle qu’en soit la raison, l’agriculture avicole urbaine est plus populaire que jamais. Si votre famille songe à adopter ce mode de vie durable, nous pouvons partager quelques trucs sur la façon de construire un poulailler qui durera longtemps.

Votre municipalité permet-elle l’agriculture avicole urbaine?

Avant de vous montrer comment construire un simple poulailler, il faut savoir que ce ne sont pas toutes les municipalités qui permettent l’agriculture avicole urbaine. Tout comme les permis de construction de cabanons, des normes et règlements concernant l’agriculture avicole urbaine varient d’une municipalité à l’autre. Appelez ou consultez le site Internet de votre municipalité avant d’investir dans un poulailler urbain.

Comment construire un poulailler : Ce qu’il faut considérer

Quand vous choisissez votre plan ou votre poulailler préfabriqué, vous devez tenir compte des facteurs environnementaux, des prédateurs, de l’accessibilité et plus encore. Voici quelques-uns des principaux éléments à considérer:

Comment choisir l’emplacement du poulailler: Idéalement, éviter de construire en bas d’une pente pour prévenir l’accumulation d’eau. Les poules ont besoin d’ombre. Donc, si vous avez un arbre luxuriant, profitez-en!

Comment construire un poulailler à l’abri des prédateurs: Tenir compte de la présence possible de prédateurs. Choisir un endroit situé près du domicile et éviter d’ériger le poulailler près de feuillage ou des animaux peuvent se cacher. Aussi, de placer le poulailler en hauteur est un élément dissuasif.

Comment déterminer la taille du poulailler: La taille du poulailler dépend du nombre de volailles que vous avez. Certaines municipalités fixent un nombre minimal de volaille par pied carré. Donc, vérifiez les règlements avant de prendre votre marteau.  En général, 3 pieds par volaille est recommandé à l’intérieur du poulailler et 5 pieds par volaille pour la cour.

Comment construire un poulailler pour l’hiver: Selon toute vraisemblance, si vous lisez ces lignes, vous habitez au Québec. Alors, inutile de souligner les rigueurs de nos hivers québécois. Si vous voulez que votre volaille survive au gel, Il sera nécessaire d’isoler votre poulailler. Il est également essentiel de vérifier les espaces vides à chaque saison, de rajouter des copeaux au sol et de s’assurer que les nichoirs soient en bois et non en métal ou en plastique.

Comment construire un poulailler en 7 étapes

Juste un petit mot sur les matériaux: Contrairement à une remise de jardin, le poulailler abrite des créatures vivantes. Ainsi, les matériaux utilisés devront être non-toxiques et non-corrosifs.

De plus, voici la marche à suivre pour construire un type de poulailler de base seulement. Si vous voulez savoir comment construire un poulailler avec un accès piétonnier ou tout autre variation, vous trouverez une multitude de plans en ligne donnant des mesures précises. Par ailleurs, vous pouvez toujours opter pour un poulailler préfabriqué d’un fournisseur fiable pour sauver temps et argent.

Étape 1: Comment construire la charpente du poulailler

Couper les lattes latérales et verticales selon les plans. Commencer par assembler les lattes latérales avec des vis. Pour savoir si les structures sont droites, mesurer les diagonales du cadre afin que les longueurs soient identiques.

Ensuite, fixer les quatre lattes de raccordement à l’intérieur de chaque joint, et enfin, répéter le processus avec les lattes de bois inférieures qui sont habituellement placées à 19,5 pouces du sol.

Étape 2: Comment construire la toiture du poulailler

Assembler les fermes de toiture à des angles de 45 degrés. En faire trois de même longueur. Une fois assemblées, les visser au-dessus du cadre afin qu’elles soient alignées aux lattes verticales. Ensuite, il s’agit simplement de fixer les deux rails de faîtière aux fermes de toit.

Étape 3: Lambrissage du poulailler

Maintenant que le squelette du poulailler est complet, il s’agit de le sceller. Utiliser deux panneaux MDF (mesurer correctement) pour couvrir le toit. Fixer les panneaux aux fermes et aux lattes en espaçant les vis de 12 pouces.

Quant au cadre, couper 2 panneaux latéraux, 1 panneau de plancher, 1 panneau de pignon, 1 panneau d’entrée au poulailler et 1 panneau de toit frontal.

Mesurer les panneaux latéraux, d’entrée et de plancher de façon à combler l’espace entourant la moitié supérieure du cadre et des lattes de bois inférieures.

Commencer par agencer les panneaux latéraux, puis le plancher. Ensuite, ajouter le panneau de pignon et celui de l’entrée du poulailler. Garder le panneau de toit frontal en dernier.

Étape 4: Coupe des ouvertures

Maintenant que les panneaux sont en place, il s’agit de mesure et de couper les ouvertures et l’accès.

  • Pour la volaille: Couper le panneau d’entrée du poulailler au centre inférieur (environ 18 po de haut x 14 po de large)
  • Pour la ventilation: Couper le panneau du pignon vers la faîtière (8″ haut x 8″ large)
  • Pour accéder au nettoyage: Couper un trou d’accès du côté droit au centre du panneau (environ 14″ haut x 24″ large)

Ne pas jeter les retailles de panneaux MDF qui serviront ultérieurement. Enfin, sabler les rebords pour supprimer les échardes.

Étape 5: Assemblage des portes

Commençons par les portes du poulailler.

Mesurer les deux cadres de porte de façon à combler l’espace sous le panneau de toit avant. Les assembler à l’aide de lattes qui s’ajustent à toute la longueur intérieure du cadre et à la moitié de la largeur interne. Après l’assemblage des lattes, les fixer avec des charnières.

Ensuite, s’occuper de la porte d’entrée des volailles. C’est facile! Tout ce qu’il faut faire est de fixer la partie de panneau MDF taillée de l’entrée du poulailler à une charnière supérieure.

Répéter le même processus pour les portes d’accès. Cette fois-ci, prendre les panneaux MDF coupés en deux et les fixer de chaque côté avec une charnière. Ajouter une poignée et un loquet pour en faciliter l’ouverture et la fermeture.

N’oubliez pas la rampe du poulailler! Elle peut être assemblée à l’aide des restants de panneaux MDF et des lanières de bois ou même des branches servant de marches.

Étape 6: Finition extérieure

Maintenant que tout est en place, enlever les panneaux et les peindre. Après de réassemblage de la structure, ajouter le grillage à poules. Enfin, revêtir le toit de papier feutre et de bardeaux.

Étape 7: Les touches finales

Félicitations! votre poulailler est complet! Tout ce qui reste à faire est d’ajouter des accessoires à l’intérieur, soit des nichoirs, un abreuvoir et une mangeoire, ce qui peut facilement s’acheter en ligne, et un perchoir. Celui-ci peut facilement s’installer à l’aide de chevilles de 1,5 pouces de diamètre dans la partie supérieure du poulailler. Compter 8 pouces de longueur par volaille.

Poulaillers préfabriqués: Comment construire un poulailler et sauver temps et argent

Bien sûr, si vous ne disposez pas d’outils électriques dispendieux ou n’avez pas des heures par semaine à consacrer à construire vous-même un poulailler, vous pouvez toujours emprunter la route du préfabriqué! Chez Cabanons Mirabel, nos poulaillers préfabriqués sont faits à partir de bois d’épinette pour affronter la saison hivernale. Sa taille de 256 pieds cubes vous permet d’accueillir jusqu’à 5 volailles. Ils sont abordables, faciles à nettoyer et disponibles dans une grande variété de couleurs. Pour en savoir plus, parlez à l’un de nos spécialistes dès aujourd’hui!